Deux étoiles filantes se sont rencontrées – Entretien avec Mudra et Raji chorésophes

Ils se définissent comme deux solitaires-solidaires sur La Voie qui danse * au nom du Souffle.

Mudra Chorésophe est directrice de Danza Duende qui a fêté  son 3ème festival été 2016, au Portugal. Toute petite elle a commence à tournoyer, et n’aura cessé, avec virtuosité. Danseuse professionnelle depuis l’âge de 12 ans, sa recherche coeur/corps/esprit l’a conduit à devenir moine bouddhiste, puis de revenir à la danse avec un projet pédagogique faisant la symbiose de tout ce qu’elle a vécu de toutes ses expériences d’artiste hors norme.

La rencontre récente avec Raji Chorésophe, marocain d’origine, enraciné dans le Soufisme dansé par le tournoiement des Derviches Tourneurs, a permis de les réunir charnellement. De l’ordre du miracle, du divin, de la grâce de la vie, selon.
Alter égo, Raji creuse parallèlement son sillon, aimant danser, dansant depuis toujours dans sa famille, pour ses amis et très vite dans des compagnies professionnelles pour ne rechercher que l’essence du mouvement, revenir à elle, s’y déposer.

Juste pour laisser la place au Souffle, laisser le corps porter le sentiment de la vie.

Nous avons l’honneur de vous présenter leur tout premier double entretien réalisé ensemble. Une rencontre entre deux êtres qui se sont trouvés pour marcher l’un à côté de l’autre, pour notre plus grand ravissement.

Deux chemins de l’accomplissement




La spiritualité en chair





1+1=3 pour d’autres possibles

 


L’entrainement de l’esprit




Honorer la vie, incarner le Souffle

 



PLUS À REGARDER

Hommage à la femme de la sagesse
vimeo.com/132820635

La danse du Maure – Raji Chorésophe 2013
vimeo.com/74560093

Yumma & la Rose
vimeo.com/132820922

Classe de Raji Chorésophe - Duende Festival 2013
www.youtube.com/watch?v=vuKRbPhiA6M&list=PLLRfLK2LpozlHqncLaixY9-9YE0MKR4Uj

Improvisation de Mudra Chorésophe
"À L'aube du Corps, la sincérité est Reine. 
Le yoga de la Danse se vit en transe lucide, 
Selon la vérité de l'ins-temps" 
Yumma Mudra, Bali 14 juin 2016
www.youtube.com/watch?v=iFIDL-rcggM

Michel Abdeslam Raji, chorésophe, invité par Hanatsu a interprété "Sohama - espace, temps, danse" L'Antre 2, salle universitaire et culturelle de Lille -2010.
www.youtube.com/watch?v=LKHXVlBR5gA

* La Voie qui danse,  de Yumma Mudra- Édition François Bourin 
www.bourin-editeur.fr/fr/books/la-voie-qui-danse-/271/

CONTACTS

MUDRIAM Scholls & Network
Site  mudriam.wordpress.com
(Art 3 Statuts). L’association a pour but de cultiver la bonté fondamentale à travers la création de ponts sociaux et d’échanges actifs de coordination réunissant, à travers les différents domaines de l’association, différentes voies créatives . 

Recevoir les infos ( stages, rencontres, spectacles, évènements)
Réseau Danza Duende Belgique
Email : mudriam.news@gmail.com
Réseau Danza Duende International
Site : www.danzaduende.org/

Bon voyage à toutes et à tous ! Nous vous souhaitons une année sous le signe du Coq de Feu inspirante, expirante, respirée, avec ce bijou de cristal pour augurer ce nouveau cycle se déroulant sur la roue du temps.

Mise en ligne le 28 Février 2017 
© Claude Reynier Vidéo Film 

Les racines du geste - Éditorial de Béatrice Reynier

Pourquoi ouvrir un dossier sur les racines du geste ?

les racines du gesteJe dois avouer qu’une fois en avoir eu l’idée, j’ai tourné longtemps autour du titre. Au départ, je l’avais intitulé : » L’esprit du geste », pour tenter  de définir ce qu’on pourrait aussi nommer par l’âme du mouvement. Constatant qu’au moins deux ouvrages, des sites, des associations et même une société de publicité portaient ce nom, j’ai crains la banalisation. J’ai alors pensé à  « L’intention du mouvement » pour  sonder les processus et comment à la source du geste l’esprit s’incarne dans la chair. À bien y réfléchir, c’est un important aspect que nous allons explorer, mais réducteur pour le titre.

Me vint alors  « La vérité du mouvement ».
Sur le plan physique, le Qi Gong qui est une gymnastique de santé, dessine des mouvements et inscrit des postures dans l’espace.
Leur authenticité tient à quoi ? Quand ils sont vides, récités, hésitants, saccadés, inaboutis…pouvons-nous considérer qu’ils sont faux ? Qu’est-ce que cela signifie  en général et en particulier ? Comment rectifier le tir et pourquoi ?

L’état corporel n’est que le reflet de l’état psychique et mental. C’est dans cette perspective  là qu’il me semble essentiel de chercher à être le plus au clair sur ce point. Pour l’expérimenter tous les jours, nous savons qu’il est plus aisé de pétrir notre pâte de chair et d’os que notre psyché et nos pensées.

Mais comment dire qu’un mouvement est vrai ? Qu’est ce que cela signifie et sous - entend pour un pratiquant de Qi Gong ? de Taï Chi Chuan, de Kung Fu ? de Yoga, ? Pour un danseur, un comédien , un chanteur, un calligraphe, un thérapeute, un citoyen… ?

Cette notion de vérité demeure subjective.  Elle repose sur la représentation que nous nous faisons du réel, et de la cohérence que nous avons avec cette réalité.

Pourtant, sans passer par le mental, nous avons des certitudes intimes quant à estimer, que le mouvement est vrai, juste…

Parfois nous nous égarons dans l’illusion en trichant avec nous-mêmes ou aveuglé en croyant être vrai. Alors que la petite voix de la conscience devient grosse pour se faire écouter, et nous invite à changer de route pour se reconnecter à notre vérité, pourquoi ne l’entendons-nous pas où feignons-nous de ne l’entendre ?

La quête de la vérité du mouvement pose la question de ce que nous cherchons et comment nous tentons d’y répondre. Comment nous cheminons pour être.

Ces réflexions en toile de fond me firent réaliser qu’elles étaient enfermées  et que le titre « La vérité du mouvement » s’érigerait comme un dogme, contraire à l’esprit critique pour lequel j’œuvre ici et ailleurs.

Esprit du geste, intention, vérité du mouvement ?

Ce questionnement sur un essentiel fondamental des pratiques psycho-corporelles et des arts en général dont le Qi Gong fait parti,  interroge sur la dynamique du geste, qu’il soit celui de la pensée, de l’émotion, de la voix, de l’empathie, de l’enseignement …
Ce dossier me conduit avec allégresse à creuser ce qui remplit de vie tous nos mouvements des plus imperceptibles aux explosions de force .
Pour ce champ d’investigation dont l’étendue demeure mystérieuse,  a surgit enfin « Les racines du geste » pour son intitulé.

Si vous souhaitez y contribuer avec un entretien, un reportage, un article… Bienvenue ! Prenez contact avec nous.


Béatrice Reynier
Rédacteur en chef de Qi Gong TV
contact@qigong-tv.com
© Béatrice Reynier Reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteure - 28 Mars 2013 

L'intention, ou la direction du coeur - Entretien avec Marc SoKol

Marc Sokol se définit comme un libertaire taoïste. De la tradition du livre, cet homme érudit a étudié avec Jean-Marc Essaley, Elisabeth Rochas de La Vallée, le Père Larre…depuis trente ans.  Sa recherche porte sur le mystère de la présence en pratiquant et en partageant les arts du Souffle et de l’énergie.

Nous avons voulu le rencontrer afin qu’il nous exprime son interprétation de l’intention, du Yi.

L’intention est l’une des racines du mouvement, qu’il soit corporel, psychique, mental ou social.

Le propos de Marc Sokol est d’une grande richesse pour ceux qui pratiquent et enseignent un art, et bien sûr le Qi Gong. Mais bien au delà, il nourrit subtilement la réflexion pour tous ceux qui œuvrent au quotidien pour une éthique de vie.

 

L’intention témoigne d’une personne


Durée 16'35
 

L’attention sans intention


Durée 16'38
 

La fraicheur d’être de l’enseignant


Durée  10'13
 

L’intensité poétique de la présence au monde


Durée  5'52

 

Marc
Sokol est un passionné des traditions d’Orient et d’Occident. Il enseigne les pratiques méditatives, respiratoires et corporelles issues de la tradition chinoise depuis trente ans. Il a longuement étudié ces pratiques ainsi que les textes chinois auprès de Jean-Marc Eyssalet et d’autres spécialistes avant de poursuivre ses recherches par lui-même. Il se passionne pour ce qui, dans nos traditions, fait écho au désir profond de transformation et établit ainsi des ponts entre pensées chinoise et occidentale. 


Diplômé d’acupuncture traditionnelle, amateur de contes et de poésie, il enseigne l’art d’utiliser les pratiques issues de la tradition chinoise en relation avec les saisons, les émotions, l’alimentation.

Il anime la formation "Qi Gong et énergétique chinoise." à l’Université Terre de Ciel depuis vingt ans, des stages « Cycle chevaucher le tigre des émotions »
et des conférences régulières sur Paris.

 

Contacter Marc Sokol
Email : marcsokol11@gmail.com
Site : marcsokol.fr 

La voix, la porte de l’être, de tout le corps vibrant - Entretien avec Louise Vertigo 

Louise Vertigo est auteure, compositrice et interprète, Elle imprègne toutes ses créations d'un esprit zen, issu de sa pratique assidue. Elle a à son actif plusieurs albums et des représentations théâtralisées qui la placent à l'avant-garde des chanteuses engagées dans leur époque. Sa particularité vocale mixe le chant diphonique, un travail sur l'énergie et la méditation, comme autant d'apports originaux dans ses créations artistiques.











Sa recherche a commencé par la pratique du Kinomichi (issu de l'Aïkido) avec Maître Noro pendant 7 ans, par la pratique quotidienne de zazen, puis elle a été reçue au rang d'élève Zen de Pierre Phillipon, Butsu'un-ken de Sando Kyodan. Diplômée de Qi kong de l’école Les Temps du corps à Paris, elle étudie actuellement les arts martiaux internes du Wudang.


Avec cet entretien illustré d'un cours particulier "Voix et énergie", Louise Vertigo nous partage son expérience d'artiste dont la démarche spirituelle s'approfondit depuis de nombreuses années. Ses pratiques méditatives l'on conduit à aborder la voix non seulement comme un merveilleux instrument de musique mais aussi de mise en relation avec les autres qui permet de retrouver la joie simple de chanter ainsi que la dimension sonore et vibrante de notre être.










         

La jeunesse du chant grâce au Qi Gong




Le geste vocal

 


La voix miroir de l’état intérieur


 

Le répertoire de Louise Vertigo est sans cesse en évolution . Il fait l'objet d'albums mais aussi de spectacles, qui donnent lieu à des expériences participatives. Chacun d'eux offre une proposition différente suscitée par le lieu, et la diversité des artistes en présence avec des espaces d'improvisation tant musicaux que vocaux. Au cœur de ses préoccupations artistiques : le temps qui passe, la liberté d'être, et la place du corps, comme autant de thèmes cruciaux de notre société. Louise Vertigo s'appuie sur sa maîtrise de l'outil voix et des disciplines énergétiques asiatiques pour dispenser des formations en favorisant l'efficacité professionnelle, ainsi que le mieux-être individuel et collectif.











Sa pédagogie de « Voix et Énergie « consiste en une harmonisation globale de la personne qui permet de développer le souffle, la voix et d'apprendre à mieux gérer ses émotions en s'appuyant sur le corps et le mouvement. 

Contacter Louise Vertigo


Email : louise@louisevertigo.com

Site :louisevertigo.com

La danse butô, un chemin pour trouver l'authenticité du mouvement - Entretien avec Atsushi Takenoushi

Avec Atsushi Takenoushi, grand maître de Butô, nous avons souhaité explorer le processus mis en œuvre par le danseur Butô pour faire jaillir sa danse qui ne peut être que le miroir ou l’expression de ce qu’il est et non la représentation de ce qu’il s’en fait ou d'un personnage à interpréter.

Atsushi Takenoushi est danseur chorégraphe Butô qui par son travail de recherche, il a développé le Jinen Butô

La danse butô est une danse contemporaine japonaise.
Le mot butô (Bu: la danse, Tô: fouler le sol) a une origine très ancienne, tant rituelle (shintoïste) que populaire, pour communiquer avec la terre et les ténèbres. C'est un appel aux forces de l'au-delà.
 Née d’une avant-garde artistique en réaction à Hisroshima et au théâtre classique No et Kabuki, depuis, le butô s’est développé  en créant des tendances multiples à travers le monde.
Jinen est aussi un mot japonais très ancien. Sa signification englobant tout, elle est plus vaste que l'idée même de nature. Jinen est le mot qui décrit l'univers, son origine et son cours naturel. Nous pourrions le traduire par Tao
Cette « danse du corps obscur, ou des ténèbres »  se caractérise par sa lenteur, sa poésie et son minimalisme. Elle est l’aboutissement d’une recherche intérieure. Le geste naissant d’une émotion. C’est pourquoi il existe autant de formes de Butô que de danseurs qui les représentent.

Les gestes, les postures et les expressions théâtrales résultent d’une mise en état ouvrant à l’imaginaire. 
L’interprète laisse ensuite surgir de ses mémoires l’expression corporelle de son sentiment et de son caractère.


Nous vous présentons  la version française de cet entretien en quatre parties. Suit son intégralité dans sa version originale, soit en anglais. 
À la suite du parcours d'Atsushi Takenouchi, vous pouvez le voir danser dans une très belle vidéo réalisée par Poble Nou de Barcelone , direction Roberto Romero et Jordi Arqué - Production : Perlo 28, Espagne.


Se relier à l’énergie universelle avec le Jinen Butô


Durée : 11'24''


L’imagination est créatrice d’énergies et de mouvements



Durée : 12'


Être avec soi-même pour être authentique



Durée : 16'19"


Toucher l’émotion de l’univers


Durée : 5'15"


The butoh dance, a way to find the truth of the movement
Version intégrale de l'entretien avec Atsushi Takenouchi en version Anglaise


Durée : 43'11" 


Atsushi Takenouchi  rejoint la compagnie de danse butô Hoppo-Butoh-Ha à Hokkaïdo en 1980 . Son dernier spectacle avec cette compagnie, Takazashiki (1984) est créé sous la direction du fondateur du Butô Tatsumi Hijikata . Depuis 1986, Atsushi travaille sur son propre Jinen Butô et crée les spectacles en solo Tanagokoro,

Ginkan et Itteki comme une expression universelle de la nature, de la terre,  du patrimoine des temps anciens, à partir de ses impressions du moment, formulées en fonction de son environnement et des gens autour de lui .

Tout en tournant ces spectacles au Japon, de 1996 à 1999, il étudie avec Kazuo Ohno et Yoshito Ohno . En 1999, il tourne pendant six mois le spectacle Sun and Moon en Europe et en Asie  et présente le Jinen Butô au travers de stages qu'il dirige.

Depuis l'automne 2002, il est essentiellement basé en Europe, soutenu par l'état Japonais, dans son programme d'échanges artistiques, ce qui l'amène à travailler la danse butô dans des collaborations avec des danseurs et des acteurs en France, en Pologne, en Italie et dans d'autres pays européens.
En juillet 2005, il présente son spectacle solo Stone au théâtre Golovine d'Avignon et chorégraphie une déambulation avec trente danseurs à travers la ville pendant le festival.

Urban Butoh Project  - Vidéo Danse avec Atsushi Takenouchi  

Urban_Butoh Project [Atsushi Takenouchi] from jordi on Vimeo.


Contacter Atsushi Takenoushi
Site : jinen-butoh.com


 

La danse du Tao ou poétique du geste - Article de Nathalie Pépin

La Danse du Tao est une création de Nathalie Pépin. Cette discipline qui esthétiquement pourrait ressembler à du Tai Chi Chuan dansé, se fonde sur l'essence de la philosophie du Qi Gong et du Tai Chi pour aborder le mouvement. L'ensemble de ce travail est basé sur la notion de corps/esprit, sur la prise de conscience du souffle, sur la verticalité entre ancrage et élévation, et sur la sensation que procure l'énergie circulant sans entrave à travers le corps. Une danse poétique, artistique, loin des dogmes de l'enseignement traditionnel. Une danse axée sur l'authenticité du "Soi".

Danseuse de formation, Nathalie Pépin mène pendant quinze ans une carrière de danseuse, chorégraphe et enseignante à Paris.
En 1999, Nathalie découvre le Qi Gong puis le 
Tai Chi Chuan style Chen. La pratique du Qi Gong lui apparaît comme essentielle à l'apprentissage de la danse et l'amène à une nouvelle écriture chorégraphique. En 2002 naît la Danse du Tao qu'elle commence immédiatement à mettre en scène et à enseigner.

Il nous nous a paru intéressant que Nathalie Pépin, artiste chorégraphique, partage son expérience qui consiste à créer du mouvement expressif soit dansé à partir du Qi Gong et du Taï chi Chuan.

La danse du Tao,
à la recherche de l'unicité


La danse du Tao est une danse qui s'inscrit à la croisée les Arts Martiaux et de la Danse contemporaine.

C'est une danse qui se cherche.

C'est un laboratoire expérimental fondé sur les fondamentaux du Qi Gong et du Taï Chi Chuan.

C'est entrer dans le monde de la lenteur et de la profondeur de son être.

Sa douceur se veut infinie et sa force poétique.

Elle n'est ni explosive ni exubérante, elle sort comme d'un jardin secret, un murmure au creux d'une oreille.

Elle vous submerge de frissons et il n'est pas rare que de grosse larmes silencieuses coulent de vos yeux.

Le corps se meut lentement, très lentement, les gestes, les mouvements sont précis et sans force grossière.

Rien ne bouge et pourtant tout est en mouvement 
Le corps n'a plus de frontière, plus de peau, tout peut le traverser et là, la dualité n'a plus de raison d'être.

L'unité avec l'univers est ressentie comme une profonde harmonie sous-jacente, ici et maintenant, au centre de soi.

Cette danse s'inscrit non comme une danse mais comme l'expression profonde d'un être.

Son objectif est l'expression poétique de l'unicité.

C'est ambitieux, certes, mais réalisable. Cela arrive, parfois, avec le temps et la pratique régulière.


Le proccesus créatif du mouvement

Cette danse se réalise, comme dans le Taï Chi Chuan où dans le Qi Gong, en état méditatif, lenteur et rythme constants sont les maîtres mots, en pleine conscience de chaque geste, de chaque déplacement dans l'espace. 
Nous partons du Neï Gong, Qi Gong interne basé sur le relâchement et la visualisation. Tout ce qui précède à contribuer, à préparer l'ouverture de l'espace intérieur. On passe du mandala extérieur au mandala intérieur. C'est notre point de départ.

Le Neï Gong nous amène à une intériorisation profonde en état méditatif qui amène à une conscience accrue de l'espace interne du corps. En posture initiale, statique, nous allons construire la perception des différents centres, des distances, des volumes, des chemins qui traversent le corps d'un point à un autre.  Cette conscience accrue de l'espace interne amène une autre relation à l'externe qui s'en trouve modifié. L'espace externe devient alors palpable, un support, une toile blanche sur laquelle va se dessiner l'écriture du corps. Sentir sa main traverser l'espace devenu dense, sentir son dos, sa colonne posée comme dans un moule, etc....

Puis on part du centre, du Dan Tian inférieur (centre énergétique), d'où les gestes vont se construire. Cette construction va se baser sur la visualisation, intention qui conduit l'énergie à travers le corps et au delà.  Les gestes ou mouvements qui en découlent sont par conséquent sans volonté, sans effort musculaire, sans force grossière, remplacés par la force de l'esprit, de l'intention et de la conscience. On vient puiser dans la graine, dans le centre tout notre potentiel en devenir. On y construit l'ancrage d'où naîtra l'élévation, le petit et le grand, le plein et le vide, le chaud et le froid... Traduction du Yin et du Yang avec tout ses possibles et toutes ses nuances.

C'est un laboratoire de recherche sur les différents états traduits par le Yin/Yang.

Sur ces bases se construit une écriture chorégraphique à dimension artistique et poétique, il y sera donné une direction expressive de soi. Un soi intègre s'exprimant aux travers de gestes justes et spontanés non conduits par la volonté.
L'alignement des énergies et du corps se produit alors, l'esprit au centre, dans le « rien » devient simple spectateur.

Sans oublier les apports bénéfiques sur la santé puisque nous partons des fondements des arts énergétiques !

Pour un élan du mouvement dansé

Cette Danse est une création née après vingt-cinq ans de pratique assidue de la danse classique, du Jazz, de la danse contemporaine et même du hip hop.
Depuis 1999, j'entretiens et je répare mon corps grâce au Qi Gong et au Taï Chi Chuan, et trouve enfin des réponses sur la nature de l'énergie.

À cette époque, en seulement quelques mois, j'ai trouvé dans cet entraînement la réalisation concrète des différents fondamentaux de la danse. Ce que je n'avais pas ressenti en vingt-cinq ans de pratique de la danse!!! Ma danse et son expression en ont été littéralement transformées : Fluidité, ancrage, élévation, suspension, ampleur ont pris tous leurs sens en moi.

Mûe par cette nouvelle expérience précieuse, tout a pris sens et j'ai créé la Danse du Tao.
Je l'enseigne avec passion depuis 2002 et en constate les résultats sur chaque pratiquant à chaque cours.

Je ne serai jamais assez reconnaissante à mon chemin de vie, au Qi Gong, au Taï Chi Chuan et à tous les Maîtres qui m'ont enseigné, surtout au Dr Liujun Jian. Les trésors qu'ils nous enseignent sont pour moi inestimables. Richesse que j'essaye humblement de transmettre à mon tour.

©Nathalie Pépin
Reproduction interdite sans l ‘autorisation de l’auteure 

Danseuse de formation, Nathalie Pépin mène pendant 15 ans une carrière de danseuse, chorégraphe et enseignante à Paris.

Tout au long de ces années de pratique auprès d'enseignants et de chorégraphes renommés, Nathalie Pépin s'entend dire : « trop d'énergie, gère ton énergie », ou « sois dans ton centre! ». Oui, mais comment ? Nathalie veut comprendre, mais ne trouve pas d'outils de réponse dans le monde de la danse. Ses recherches la conduisent alors, dans un premier temps, à la pratique de techniques basées sur la respiration, puis au Yoga Tibétain.

En 1999, Nathalie découvre le Qi Gong avec Dr Liujun Jian à l'Institut du Quimétao à Paris. C'est pour elle une révélation. Ces années de quête prennent fin, et commence pour elle l'entraînement à la maîtrise de l'énergie, le Qi Gong.
En 2003, Nathalie obtient son Diplôme Professionnel de Qi Gong, et sur les conseils de Maître Liujun Jian, commence à enseigner le Qi Gong en fondant l'association Qi et Mouvement à Montpellier.
En 2002 naît la Danse du Tao qu'elle commence immédiatement à mettre en scène et à enseigner.
Depuis douze ans, Nathalie se forme et se perfectionne a l'Institut du Quimétao, auprès de différents grands Maîtres de Qi Gong et de Tai Chi Chuan. En 2009 elle obtient son Diplôme Professionnel de Tai Chi Chuan style Chen.
Nathalie Pépin transmet la richesse de ces disciplines traditionnelles à travers une pédagogie fondée sur le partage de son expérience et de ses acquis. 

La danse du Tao de Nathalie Pépin en vidéo Durée 3'43



La contacter

Association Qi et Mouvement
2 rue Constantine
4070 Montpellier

Email : nathalie.pepin@gmx.fr
Site : qietmouvement.com

Bibliographie

Nous vous invitons à nous soumettre des ouvrages pour augmenter et partager cette bibliographie thématique .
contact@qigong-tv.com

Les mouvements du coeur, psychologie des chinois de Claude Larre et Élisabeth Rochat de la Vallée - Édition Desclée de Brouwier

L'esprit du geste , sous la direction d'Albert Palma - Edition Question de - Albin Michel

Résonnance intérieure, dialogue sur l'expérience artistique et sur l'expérience spirituelle en Chine et en Occident De Philippe Sers et Yolaine Escande - Édition Klincksieck

Pour Mieux Comprendre le Qi de Zhang Yu Huan - Ken Rose- Edition : Guy Trédaniel Editeur Collection Le Temps D'Agir

L'Union du Ciel et de la Terre de Patrick Ringgenberg - Edition : Les Deux Océans.

La Tête aux Pieds de Odile Rouquet - Edition : Recherche en Mouvement, 58 rue Victor Hugo 93500 Pantin 

 

Partager cette page : Bookmark and Share

 

Retrouvez-nous sur :
facebook twitter