Partager des impressions de voyage à l'autre bout du monde ou bien dans un site loin des chahuts de la vie ordinaire pour pratiquer le Qi Gong lors d'un stage. Laisser une trace ici de ces moments ou la beauté extérieure de l'environnement résonne avec la nôtre, à l'intérieur de soi. Voilà ce que vous propose cette rubrique. Revenez nous plein de saveurs, de parfums, de lumières avec des photographies. Pour être publié : contactez-nous 

Voyage au Népal , Février 2012 par Claudie Escalé


Diaporama réalisé avec l'aimable contribution des photographies d'©Hervé Drouet

Nous voilà à Roissy , le 16 février au soir....Nous sommes 8,6 de la côte basque, trois de la région paloise...Cinq pratiquants réguliers de qi gong, trois qui n'en ont jamais fait...Nous sommes arrivés à Kathmandou le lendemain , vers 15h ,après une escale à Delhi.

Nous sommes accueillis chaleureusement par Christine , française installée à Kathmandou, coordinatrice de l'agence de voyages "Parfums d'aventure" et par Kaji , un des guides ; L’air est doux, la lumière printanière , les sourires éclatants...ils nous décorent d'un collier de fleurs fraiches orange vif dont l'odeur et la couleur nous enivrent...Nous voilà tous beaux et tous gais malgré la fatigue du voyage!


































Nous embarquons dans un minibus et découvrons Kathmandou....Les rues grouillent de monde les réalités , les animaux , les temples , les affaires , les personnes diverses et variées se côtoient...Christine nous explique : Là, c'est un temple hindou. Là, ils préparent la fête de Shiva qui aura lieu demain...Là, c'est une stupa bouddhiste...Nous ne savons plus ou regarder tellement c'est nouveau , tellement ça grouille , tellement c'est différent de chez nous!

Nous arrivons dans notre hôtel, grand, confortable , en plein centre de Thamel, le quartier de Kathmandou où il y a le plus de petits commerces colorés...Les dames se réjouissent en silence. Les messieurs ne savaient pas encore ce qui les attendait! Faisant partie de la catégorie "dames", je vous le dis: il y a trop de tentations à kathmandou ! Plein de jolis souvenirs  pas trop chers à ramener , des pierres , des mandalas peints , des bonnets, des châles en pure laine et en soie , du thé , de l'encens , des bols chantants.... Bref ! Je m'égare!

A l'hôtel, c'est Arjun qui nous accueille chaleureusement ; Arjun est le directeur de "Parfums d'aventure "et le mari de Christine ; il parle français et sera notre guide pendant le trek...

Une douche, et hop! Nous voilà dans les rues grouillantes de Thamel pour changer nos euros en roupies, sentir l'atmosphère de la ville (fascinante et polluée) , et nous installer dans un petit restau où nos palais font connaissance avec la nourriture népalaise...Délicieuse, épicée, et à tendance végétarienne.

Puis , dodo! Le lendemain matin , super petit déjeuner très copieux...Christine vient nous chercher et nous voilà partis pour une ballade à pied en direction de Durbar square puis de Swayanbunath....Le point négatif , c'est la circulation, la pollution...Mais plus nous montons vers la colline de Swayanbunath , plus nous sentons le printemps...Il y a des fleurs partout. Et oui , nous sommes en manches courtes ! Nous croisons de beaux visages , des tenues magnifiques , colorées et brillantes.

Nous sentons que pour beaucoup la vie n'est pas facile , mais le sourire et la dignité sont bien présents...

Nous croisons aussi des moines , dans leur robe rouge foncé ou orange...Et des enfants, beaucoup d'enfants magnifiques! Et des vaches et des chiens , beaucoup de  jolis chiens, et ...des poubelles , beaucoup de poubelles...Passons !

Arrivée à Swayanbunath : Une magnifique stupa se dresse vers le ciel ; les yeux de l'éveillé , du Bouddha, nous regardent...Sous les yeux , non , ce n'est pas son nez , mais le symbole de l'Unité...

D'innombrables drapeaux de prières multicolores flottent au vent...C'est beau...Il y en a sur beaucoup de toits de maisons , aussi...Témoins des aspirations élevées de ceux qui les ont posés , témoins de leurs prières pour eux , leur famille ou l'humanité...

Ce lieu est magnifique , comme dans la vie , tout  s'y côtoie : les mendiants , les touristes insouciants , les singes , les handicapés , les commerçants , les moines , les marchands du temple , les artisans créatifs , les bouddhistes , les hindouistes , et ceux qui sont les 2 à la fois...Christine nous montre des détails que nos yeux ne sauraient voir dans l'architecture ou dans les pratiques religieuses , nous en explique la signification; elle connait parfaitement son sujet , et nous fait entrer dans la culture de ce pays qu'elle a adopté , avec beaucoup d'humour .




















Je suis particulièrement attirée par les temples bouddhistes , par les innombrables flammes qui y sont allumées...Certains d'entre nous allumons aussi la nôtre en émettant une prière dans le secret de notre coeur...

Le lendemain matin , tôt , le minibus vient nous chercher pour nous emmener au départ du trek...Et en début d'après midi , nous voilà grimpant nos premières marches...Cinq porteurs et Arjun nous accompagnent...Nous découvrons peu à peu la vie rurale...les buffles qui tirent la charrue , les visages burinés des paysans...Les maisons au toit de chaume , les champs de moutarde , les bougainvilliers , les bambous géants...C'est superbe ! Mais on sent que le travail est dur et que la vie doit être rude dans ces contrées : Des hommes et aussi des femmes portent de lourdes charges sur le dos , les terres sont pentues...Que pensent ils de nous qui passons sur la terre qu'ils travaillent , juste pour nous balader ?

Nous nous élevons peu à peu , et arrivons là ou nous dormirons : Une lodge bleue et fleurie , très propre et douillette...
























Après la douche , nous faisons notre 1ère séance de qi gong...Déblocages articulaires , étirements , exercices respiratoires , relâchement du dos , exercices dynamiques et postures debout nous permettent d'oublier la fatigue et d'arriver enfin , d'être vraiment là, détendus , bien établis dans l'instant présent....La force lâche...L'intention apparait...Quel bonheur de se sentir à la fois léger et enraciné dans ce merveilleux décor!

Le lendemain matin , vision de rêve , nous les découvrons! Les 8000 !!! Les Annapurnas , le Machapuchare , et les autres !!!! L'Himalaya !!! À la hauteur de nos rêves, de ce que l'on peut imaginer de plus beau et de plus grand ! Vision qui nous saisit , nous élève , nous emmène loin , à la fois dans nos hauteurs et nos profondeurs....L'air est lumineux , pur , frais....Et nous repartons gaiement...Nous montons encore...Les étapes sont plus ou moins longues (de 3 à 5 heures selon les jours) , mais le rythme est cool, tranquille....Arjun est toujours de bonne humeur et nous prenons le temps de nous arrêter souvent pour contempler , pour boire un thé , pour rigoler , pour communiquer avec les yeux , les gestes et le coeur avec les habitants...Au fil des jours , nous apprenons aussi à apprécier et à connaitre mieux nos porteurs...Ils sont toujours bienveillants , souriants , paisibles...ils portent 30 kg chacun , pas plus...

Tous les jours , notre séance de qi gong nous permettait de récupérer l'énergie , d'éviter les courbatures et de capter la quintessence de  l'énergie pure et scintillante de ces contrées...Parfois , nous le pratiquions sous la lune...Qui sourit aussi la bas !!! il y a des jours où l'on ne pouvait cesser de sourire !!! Sourires miroirs , contagieux  ,surgis de la paix et de la joie de l'être ! Et l'altitude (bien que nous n'ayons pas dépassé les 3200 m) rend hilare , et aussi la beauté de cette nature généreuse : majestueux 8000 , humbles et multicolores fleurettes , arbres géants , cascades, singes en liberté , tel était notre quotidien...

À deux reprises , le soir , nous avons fait la fête avec les gens du village , nous nous sommes même essayés à la danse népalaise.

Sinon , nous nous réunissions dans une chambre pour pratiquer la méditation assise avant de nous endormir paisiblement.
 

Un matin , nous nous sommes levés à 4h , et , éclairés par une frontale , Sommes montés à Poon Hill , point culminant de notre trek : nous avons assisté aux prémices de l'aube , puis les ténèbres se sont évaporées , découvrant  les sommets et leur majesté ; vision  claire à 360 degrés! Quelques exercices de qi gong et des instants de silence nous ont permis de sentir que nous faisions intégralement partie de cette Beauté , et qu'Elle était en nous...Terre , que tu es belle et généreuse , et émouvante quand tu rejoins le Ciel!

Au bout de 8 jours dans ce paradis , il nous a bien fallu redescendre...Cela faisait bizarre de retrouver les bruits de moteur , les pots d'échappement...Étape à Pokhara , séance de qi gong au bord du lac Fewa...Puis retour à Kathmandou le lendemain où nous retrouvons Christine avec plaisir qui nous attendait pour nous faire découvrir d'autres merveilles dans la vallée de Kathmandou : Bakhtapur , la cité médiévale , Patan , la cité des arts et la plus grande stupa du Népal , Bouddhanat...Trois jours de visite , de découvertes culturelles et spirituelles , de gastronomie....Et de shopping pour ces dames !!! Christine nous a emmenés chez des artisans amis , comme par exemple un fabriquant de papier ; ceux qui le souhaitaient ont pu acheter un bol chantant et expérimenter son aspect thérapeutique...

Bien sûr , il y aurait encore beaucoup de choses à raconter sur ce voyage de 15 jours intenses et variés.

Pour conclure , je dirais ce que j'ai ressenti : Que la méditation , la marche , le qi gong , l'amitié et la fête sont de merveilleuses entrées dans l'âme d'un pays...

Un grand merci à tous ceux qui ont permis ces bons moments!

Nous prévoyons de nouveaux départs , au Népal et au Ladack à des tarifs très raisonnables. Il n'est pas nécessaire de pratiquer déjà le qi gong pour y participer, mais une bonne condition physique (être capable de marcher de 3 à 5 heures par jour en montagne) et une certaine ouverture d'esprit sont requises...

Témoignages recueillis par Claudie Escalé de participants :

Je suis partie faire ce trek au Népal avec ma fille de 16 ans. 

Voyage initiatique pour 
toutes les deux : nos premiers pas ensemble sur cette terre d'Asie, mais avec des 
objectifs différents pour chacune d'entre nous. Moi, la montagne , la Nature, la marche , le 
qi gong et la spiritualité. Elle , l'aventure, la découverte, et l'assurance de pouvoir 
vivre intensément dans ce lieu, sa passion pour la photo .
Par contre, elle m'avait 
gentiment demandé de la dispenser de qi gong pour pouvoir disposer dans ces moments, de 
temps pour elle . Mais au final, Lisa a participé d'elle-même, spontanément aux séances de 
qi gong, tellement cette pratique semblait une évidence après les heures de marche dans 
ces paysages magnifiques.

Pratiquer dans ces lieux, vibrant de l'énergie, de la beauté et 
de la pureté de la Nature, venait tout naturellement compléter le vécu de nos journées, 
comme un point d'orgue, pour nourrir le corps et l'esprit. Et dans la foulée, Lisa a même 
participé à toutes les séances de méditation.


Ce voyage au Népal a donc été une très belle et très enrichissante expérience pour toutes 
les deux, partagée avec bonheur avec les gens du groupe et avec toutes les autres 
personnes rencontrées pendant ce voyage. Merci à tous!
Marie-Jo
... ... ... 

Pour ma part je crois qu’un des aspects qui m’a le plus marqué dans ce voyage ce sont les sourires… ceux des népalais et en premier de nos porteurs et de nos guides (Christine et Arjun) mais aussi… nos propres sourires… et oui c’est très contagieux cette histoire.

Là bas, on a l’impression que même les chiens sourient ! Au Népal, il y en a partout ; ils appartiennent à personne et à tout le monde et apparemment ils semblent respectés et bien traités. D’ailleurs pendant notre trek, nous avons été accompagnés par nos amis à quatre pattes, visiblement heureux (et c’était réciproque) de faire un bout de chemin avec nous. Il y en a même un qui nous a suivi pendant plusieurs jours : un beau chien blanc d’une gentillesse et d’une zénitude absolue !

Pour en revenir aux sourires, je me souviens en particulier d’une soirée où lors d’une pratique de qi gong j’ai du afficher un sourire béat pendant toute la séance… il faut dire que nous étions en pleine montagne dans un petit village magnifique où tout semblait en harmonie. J’avais l’impression d’être à la fois présent dans mon corps et à ce qui m’entourait. Ouahou, quelle sensation géniale !!! C’est ce même soir où Catherine nous a fait remarquer que même la lune nous souriait (quand nous étions là bas, contrairement à chez nous, le quartier de lune était en bas et dessinait un sourire radieux).

Merci pour ces beaux moments !

Allez pour conclure, une petite phrase que j’aime bien : « souris à la vie et la vie te sourira ! »

Hervé
... ... ...

Et enfin , nous partons pour notre trek tant attendu , nous rentrons vite dans le

décor merveilleux et typique du pays , de ses habitants, de ses cultures , tout cela en nous découvrant des muscles cachés tout au long des fameux escaliers construit pierre par pierre, afin de nous permettre d'atteindre des vues imprenables sur la chaine de l'Annapurna .

En fin de journée après une "douche" bien apprécié nous avons pu joindre une séance de qi gong , dans un lieu paisible qui nous permettait de ne faire plus qu'un avec la nature et de l'apprivoiser chaque jour d'avantage.

Ces séances, nous permettaient de respirer, de récupérer, d'étirer notre corps, nos muscles endoloris ; de nous détendre de prendre conscience de notre corps d'apprécier le fait de pouvoir chaque jour aller un peu plus loin dans cette découverte d'un parcours extraordinaire.      
Christine
... ... ... 

Claudie Escalé
©Reproduction interdite sans l’autorisation de l’auteure
Merci à Hervé Drouet pour ses photographies ©

 

Claudie Escalé
Sa quête intérieure , son amour de la Nature et de l'authenticité , son parcours de danseuse , une douleur dans le dos et la pratique du Bouddhisme l'ont emmenée tout naturellement vers le Qi Gong. Elle a suivi l'enseignement de plusieurs Maitres et professeurs , fait une formation professionnelle aux " Temps du corps " et obtenu le diplôme de la FEQGAE. Tenant à garder " l'esprit de débutante ", elle continue de se former régulièrement, émerveillée par les bienfaits apportés par le Qi Gong et consciente du long chemin à parcourir encore...Elle enseigne le Qi Gong à Bayonne et lors de stages en montagne (Pyrénées et Népal).

                                  La contacter

                                  Email : claudie.escale@sfr.fr

                                  Site : sites.google.com/site/qigongpyrenees

Qi Gong à l'institut bouddhiste Karma Ling - Isère - Aout 2012 par Béatrice Reynier 


Diaporama réalisé lors du stage "S'ouvrir à soi, s'ouvrir au monde" à l'Institut de Karma Ling en Aout 2012 ,
proposé par Béatrice Reynier


Voir la fiche du prochain stage du 12 au 16 Aout 2013 : cliquer ici sur le lien

Je suis venue pour la première fois à Karma Ling en Avril 2011 pour y faire une courte retraite silencieuse. Je me suis alors promis d’y revenir pour partager le Qi Gong en l’enseignant ici.

Choisir de venir dans ce haut lieu d’enseignements bouddhistes n’est pas anodin.

Il me semble qu’au delà du côté exotique sur lequel on pourrait se pâmer, Karma Ling offre bien plus qu’un espace que le tourisme spirituel propose ici et là de part le monde.

Grâce au silence et au recueillement que l’institut invite à respecter et à pratiquer,  ( aux repas 10 mn le matin et le soir, et 20 mn le midi, suggéré aussi dans les espaces publics), séjourner là pour y pratiquer le Qi Gong est vraiment une expérience à vivre. Parmi des étudiants, des lamas, des moines, des résidents et des retraitants retirés des préoccupations du quotidien, nous allons bénéficier de cette ambiance unique d’une grande subtilité, créée pour méditer.

Il n’est nul besoin d’aller de l’autre côté de la Terre pour s’éloigner de ses chahuts et de ses futilités.

Tout n’étant qu’une question de démarche et d’intention, la mienne s’est résumée ainsi dans l’intitulé du stage « : S’ouvrir à soi s’ouvrir au monde ». Tout un programme… 

Un petit groupe s’est formé et à ma grande joie, sans frontière de « niveau » ce qui aurait été de mauvais goût. L’une est venue découvrir le Qi Gong , l’autre termine une formation d’école professionnalisante,  tandis qu’un autre enseigne les arts énergétiques, la calligraphie et le Tai Chi Chuan depuis de nombreuses années…

« S’ouvrir à soi et au monde »  ne requiert rien d’autre que l’envie d’accéder à soi et aux autres par toutes les fenêtres et les portes de sa maison. Il suffit de déverrouiller les cadenas de ses principes et points de références,  les portes blindées de ses certitudes pour accepter de quitter le connu pour l’inconnu, les habitudes gestuelles et les schémas qui les sous-tendent s’érigeant si vite en dogmes.


 

Il me semble que la quête ultime de se libérer de ses prisons passe par l’acceptation de reconnaître celles qui nous emmurent intérieurement jusqu’à nous fermer véritablement aux autres malgré des apparences trompeuses moulées dans des masques collant à la peau.

Le menu copieux de ce rendez-vous  allait permettre à chacun de se frotter et se confronter à toutes ces barrières avec la volonté de les dissoudre en douceur : En proposant d’étudier Les 1000 mains sacrées de Maître Jian Liujun j’ai insisté surtout sur l’harmonisation et donc l’équilibre entre le haut et le bas du corps, sa droite et sa gauche, sa face et son dos.de l’intérieur et de l’extérieur. En pratiquant consciemment dans les huit directions, le corps s’expanse , les espaces intérieurs  se détendent et s’agrandissent pour se remplir d’énergie et nourrir plus particulièrement le Dan Tian inférieur, source de créativité et de force de vie.

Avec Les 1000 mains de Bouddha du Dr Liu Dong, c’est du bout des doigts que relié aux énergies de l’univers, le Dan Tian médium dit aussi Chakra du cœur se connecte à l’esprit pour l’apaiser et l’ouvrir sur notre compassion envers nous même et le monde.  Cet enchainement de mudras procure un sentiment de paix et le pratiquer dans cette salle ou sur l’esplanade était résonnait avec le lieu.

En pratiquant l’étirement postural des méridiens comprenant la méditation des cinq organes,  je propose avec cette méthode que j’ai mise au point d’aller toucher ses limites pour, une fois  acceptées, pouvoir les repousser grâce à la concentration et au pouvoir du mental à détendre les nœuds jusqu’à les défaire.

Enfin, avec les bases du Qi Gong du Jaillissement de l’être. que j’ai aussi développé, c’est l’occasion de se fondre à la source du mouvement, à l’ondulation qui permet de nous tenir debout  entre terre et ciel en ressentant intensément la vibration de l’ondoiement comme une caresse. Une façon d’aborder la splendeur de la fluidité dans le lâcher prise.






 

La possibilité de pratiquer les rituels d’une heure du matin et du soir dans la Maison de la Sagesse nous était offerte, avec la chance d’avoir Denys Rinpoché comme maître de séance. Denys Rinpoché est l'héritier spirituel direct de Kyabjé Kalu Rinpoché, il est le fondateur et le supérieur du Sangha Rimay, communauté internationale dont Karma Ling est le siège français.

Les rituels quotidiens du matin pour s'accorder une période de contemplation silencieuse et, Chenrezi le soir, (bodhisattva de la compassion)  ponctuent la vie de la communauté et sont ouverts à tous,  aux fidèles comme aux visiteurs. Ces rituels sont ponctués de mantras, de périodes musicales ayant recours aux trompes tibétaines, cymbales tambourins, tambours cloches, et de plusieurs moments pour méditer en silence.

Me retrouver ainsi accueillie par la communauté dans ce bain d’Amour pour nous relier ensemble à cette part du divin est un moment très puissant qui laisse gravé en moi une empreinte indélébile.

J’ai trouvé aussi très émouvant que les stagiaires y participent, car bien évidemment sans obligation de quiconque, ce rendez-vous quotidien nous a permis aussi de partager ensemble et librement cette pause spirituelle sur nos chemins de vie.

La question de la spiritualité en Qi Gong étant très nébuleuse selon les enseignements, les attentes et croyances de chacun, pratiquer à Karma Ling c’est aussi pour moi reconnaître et bénéficier d’un cadre intellectuel de la tradition bouddhiste proposant une démarche religieuse ou laïque, comme nous l’a bien expliqué Lama Yeshe qui est venu à notre demande pour répondre à nos questions. C’est certainement cette ouverture là qui offre à chacun toute la liberté de cheminer qui me sensibilise et me conforte à l’idée que la pratique du Qi Gong dans ce contexte ne peut qu’en affiner son sens, quelque soient nos choix.

N’ayant aucune velléité de pédagogue sur la dimension spirituelle des arts énergétiques, me refusant d’être un « guide » et revendiquant en revanche la posture d’ entrainer à la pratique autonome du Qi Gong, les jours s’écoulaient en m’inondant d’une douce joie à être ici, à Karma Ling, afin de modestement provoquer des questionnements et de suggérer des pistes de recherche personnelle.
 


S’ouvrir à soi s’ouvrir au monde… c’est pour moi développer sa qualité de présence en étant enraciné à soi, ancré à la réalité tout en étant connecté à tout ce qui est  invisible que nous percevons dans l’immensité, où naissent tous les possibles stimulant notre créativité. C’est avoir un regard panoramique sur le monde  pour y être à la fois inscrit avec du recul et le sens de la globalité sans focaliser exclusivement sur l’infiniment petit limitant notre mise en perspective et tendant à nous faire stagner. C’est aussi être dans la capacité de donner autant que de recevoir. C’est, dans l’instant présent, se sentir vibrer en vibrant avec les autres.

Il me semble qu’avec mes mots, en induisant des intentions et une gestuelle précise, être parvenue à partager avec ce joli groupe cet état de grâce.
Béatrice Reynier 

Témoignages

6 Aout 2012

- Je suis contente de réveiller mon corps qui a dormi toute l’année. Janine.

- Nous avons commencé à apprendre les 1000 mains de Bouddha, c’est beau, émouvant, apaisant. Claire

- Le travail… intense, précis, profond, joyeux. Je me confirme dans la certitude de toucher, ici, à l’essence de l’être. La brume du dehors adoucit un voile invisible qui relie. Belle journée. Mireille

7 Aout

-Que de découvertes en trois jours ! de l’énergie, de la lenteur, un ancrage plus affirmé. Et puis aujourd’hui une sortie au soleil, la caresse du vent chaud. Et pour finir le départ du Bouddha sur un diable ! Marie Anne

 

Ça fourmille dans les pieds, ça chauffe dans les mains. Que de sensations ! Claire

Il est bon d’être dans le mouvement dans le flux des atomes, dans peut-être la même direction qu’eux. Pour laisser l’infiniment petit s’exprimer au travers de nos gestes, chaque attention, chaque souffle. Merci ! Pia
 

9 Aout

- Dernier jour – 1. Courbatures et intégration ! Déjà je me sens transformée par cette expérience et curieuse des suites, des effets. Pia

- J’espère dans ces dernières 6h retenir détails et subtilités des séries que tu nous as enseignées. À suivre ! Dominique

- Merci Béatrice pour ton enseignement. J’ai trouvé ce que je cherchais avec toi : la présence dans le mouvement, la fluidité, l’harmonie et c’est dans l’harmonie pour moi qu’est l’essentiel. Merci aussi pour le choix du lieu. Coeurdialement, Betty

- Chong Jaillir. Le Qi Gong du Jaillissement de l’être,  une très belle pratique que je vais m’approprier pour la redonner à d’autres. Jean-Pierre

10 Aout

- J’ai beaucoup aimé ce stage sans savoir auparavant ce que j’en attendais en venant. Mais je me sens nourrie d’une nouvelle expérience dont je découvrirais peu à peu les effets. Merci. Pia

- Dernier jour de stage. Déjà ! Appropriation du silence, de la lenteur, de la souplesse des articulations. Merci. Janine.

- Très beau stage tout en douceur dans une atmosphère paisible. Encore merci. Betty

- Le stage se termine déjà…De la détente, de la souplesse, du mouvement, de l’énergie le tout dans un environnement magnifique et empli de spiritualité. Une superbe expérience. Claire

- Merci pour cet enseignement  qui m’a donné à voir la richesse, la subtilité et la profondeur du travail du Qi Gong et m’a donné envie de pratiquer régulièrement. Marie Anne

- 5 jours de pratique intense, précise, généreuse, exigeante, juste. 5 jours pour relier, pour faire vivre le corps dans son absolue harmonie. 5 jours pour être ensemble et en soi et ainsi gouter l’espace suspendu d’un lieu spirituel. Mireille


  © Reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteure 

Béatrice Reynier

Elle enseigne le Qi Gong du Dr Liu Dong et de Maître Jian Liujun depuis une dizaine d'années. Elle est formatrice en gestion du stress avec le Qi Gong, et,  Pédagogie du Qi Gong : l'éthique de l'enseignant. Diplômée d'état de Qi Gong, (DE JEPS AEC) elle est rédacteur en chef et directeur pédagogique de Qi Gong TV. Danseuse/chorégrapge depuis les années 80

La contacter
reynier.beatrice@wanadoo.fr
etreenharmonie.com


 

Partager cette page : Bookmark and Share

 

 

 

Retrouvez-nous sur :
facebook twitter